Jailbreak : evasi0n7 intègre une application chinoise pirate

Vous pourriez également apprécier ces articles...

1 Response

  1. 23 décembre 2013

    […] D’après les explications des evad3rs, le contrat original stipulé que les hackeurs acceptaient d’installer un App Store nommé TaiG à condition qu’aucune application crackée (piratée) ne soit mise à disposition des utilisateurs. La société chinoise derrière TaiG n’a, apparemment pas respecté les termes du contrat signé avec Evad3rs. Ces derniers ont dû faire un communiqué pour s’expliquer (voir notre article précédent). […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *